31 propositions sur le commerce et l’économie
10 janvier 2020
Nos propositions pour la Jeunesse
23 janvier 2020

Rencontre de quartier à Trangis

Réunion Publique de Trangis du 17 janvier 2020

A la rencontre des habitants des secteurs citées Unies et de Trangis.

Il est rare de réunir les habitants d’un quartier dans un château, dans un parc magnifique en bordure de forêt ! C’est dans cet espace municipal, mis en place au service de la population par le maire communiste Roland Plaisance, que Timour Veyri a présenté les grandes lignes de notre campagne : Ecologie, avec la question de l’avenir de la forêt, justice sociale, transparence dans la gestion des affaires municipales, écoute attentive et participation active des citoyens aux décisions publiques.

Un habitant a souligné les problèmes de sécurité routière à la sortie des écoles nombreuse dans le quartier. "Malgré de nombreuses lettres, je n'ai jamais obtenu de réponse du maire."

Le hasard a malheureusement confirmé la justesse de la demande. En venant à la réunion, Timour Veyri et Jean Christophe Boulanger (habitant du quartier et candidat) ont assisté à un terrible accident à l’intersection du boulevard Citées Unies - rue Politzer. Une jeune femme de 17 ans qui traversait a brutalement était renversée par une voiture qui a omis de s’arrêter au feu. Hospitalisée dans un état grave, elle est heureusement hors de danger, mais souffre de nombreuses factures.

L’aménagement de cette zone sera une de nos priorités a confirmé Timour Veyri.

Une habitante, médecin au CHR d’Evreux nous a raconté la difficulté de sa vie. Avec trois enfants, un mari qui travaille en région Parisienne (et prend le train tous les jours) et un travail très prenant, j'ai beaucoup de mal à voir dans Evreux une ville « agréable à vivre ». Pour Timour Veyri, il est indispensable qu’Evreux dispose d’une liaison ferroviaire de qualité avec la région Parisienne. Dans ce domaine, l’inaction du maire actuel, pourtant vice Président à la Région, chargé des transports est particulièrement nette. Rien n’a été fait pour que les habitants contraints de travailler à Rouen ou à Paris puissent le faire dans des conditions satisfaisantes.

Notre programme prévoit une action énergique pour que la liaison avec Paris s’améliore et que la mise ne place d’un « tram -train » déservant Louviers et Rouen deviennent une réalité.

Un autre habitant nous a interrogé sur le sport et plus particulièrement le foot. "Mon enfant de 7 ans s’est vu refuser l’accès au club sous prétexte qu’il n’était pas assez bon !" Rien d’étonnant, puisque la politique du club (malgré une généreuse subvention de 220 000 €) semble avoir perdu le sens de l’intérêt général pour privilégier l’achat de joueur et le spectacle. Bien évidemment, nous veillerons à ce que les subventions publiques permettent l’accès de tous au sport et aux loisirs.

L’attribution des subvention se fera en toute transparence, au bénéfice de tous, avec la possibilité pour chaque Ebroïcien de vérifier l’utilisation effective des subventions.

Un habitant est venu s’inquiéter de notre position sur « le contournement d’Evreux ». Notre position est claire a répondu Timour. Nous respecterons la loi, et il est normal que les associations de protection de l’environnement jouent leur rôle de vigilance. Pour les actions futures, elles seront dès le début associées, avec la population, à l’élaboration des projets pour mettre fin à ce type de décisions coûteuses et finalement mal adaptées aux besoins.

Difficile d’arrêter les débats, malgré l’heure tardive, signes, selon Timour Veyri de l’importance du choix que les électeurs devront faire le 15 mars prochain.


LA RÉUNION EN IMAGES